16.11.08

Dédicace à Woluwé dimanche prochain


He oui, mon blog reprend de la vigueur, mon actualité le demande (est-ce bien français ?).
Car cette semaine, j'en reparlerai, mon nouvel album, Cléopâtre, sort dans toutes les bonnes librairies, et même les mauvaises (en principe du moins).
Et je serai donc en dédicace dimanche prochain au festival 1200 bulles. J'y serai accompagné de Jean Torton, avec qui j'ai fait Alexandre le Grand, sorti en août dernier, et d'Eric Lenaerts, qui a dessiné Cléopâtre. Il n'est pas impossible que Christophe Simon, qui a dessiné deux Alix sur lesquels j'ai travaillé, soit présent aussi.
On se voit donc dimanche ?
Maingoval
Site du festival : http://www.1200bulles.com/

15.11.08

Un ancien journaliste BD reconverti dans le vin.

Les Belges d'un certain âge (le mien) se souviendront de Jean-Albert Pilloy, très sympathique journaliste à RTL télévision (l'ancêtre de RTL-TVI). Il présentait des émissions sportives, mais surtout d'une émission sur la bande dessinée. Je la regardais régulièrement. C'était il y a ... plus de vingt ans ! Je me souviens avoir gagné grâce à lui un dessin dédicacé de Bedu, un superbe Ali Beber en couleur !

Je l'ai retrouvé à ma grande surprise, et tout à fait par hasard, à Ottignies, tout près de chez moi, où il a ouvert un magasin de vin, une cave comme on dit ! Comme quoi la BD mène à tout ! Dégustation tous les samedis, et même une fois par an, tout un week-end où l'on peut goûter du vin de grande qualité.
Le week-end passé, j'ai même tout essayé ... hips !
Si un jour vous passez dans le coin, je vous conseille une petite visite. Jean-Albert est passionné par le vin, il en parle à merveille, il en vend d'excellents et cerise sur le gâteau, les prix sont très corrects. Il a même un site web :
http://www.devinenvin.be/
Peut-être que vous m'y croiserez un prochain samedi.

La semaine prochaine, changement de registre, je vous monterai quelques photos du Prince Philippe, de Claude Lelouch et d'Adeline Blondieau ... en ma compagnie, bien évidemment. Les initiés devineront à quelle fête j'étais !!!

A bientôt

Maingoval

13.9.08

La couverture de Cléopâtre


Eric Lenaerts m'a envoyé la couverture (version définitive) du prochain Alix raconte : Cléopâtre. La maquette sera la même que celle pour Alexandre le Grand, sorti il y a deux semaines. Je ne sais pas encore quelle sera la date de parution. L'album était annoncé pour février 2008, puis août 2008, puis octobre 2008 ... et bien entendu l'éditeur ne me tient pas au courant. Pourtant tout est terminé ... je suppose qu'il sortira fin 2008.




La couverture est superbe, les planches, que je vous avais déjà montrées ici il y a quelques mois, le sont tout autant. Eric a passé un temps fou à fignoler cet album, et le résultat est à la hauteur. On retrouve une ambiance très martienne, celle de la grande époque. J'espère que vosu serez nombreux à apprécier.

Maingoval

22.6.08

Alexandre le Grand est sorti !


Hé oui, cela fait un bail que je n'ai plus mis à jour mon blog. Certains ont sans doute cru que c'était parce que j'avais trop de travail depuis que j'étais devenu ministre … du moins ceux qui ont cru à mon poisson d'avril !!!
Hélas la vérité est plus prosaïque … J'étais tout simplement fort occupé sur divers nouveaux projets, dont je vous parlerai ici très bientôt. Et surtout, ma femme a subi une importante opération au genou. De coup, c'est moi qui conduis les enfants à l'école, les reprends le soir, fais les courses, fais à manger … Damned ! C'est fou ce qu'une femme peut faire à la maison ! Et moi je suis crevé ! Evidemment, le côté "fascinant" du métier de scénariste en prend en coup devant l'énoncé de ces plates besognes !
A part cela, mon actualité c'est la sortie de mon dernier album, Alexandre le Grand … ou plutôt devrais-je dire "Alexander de Grote", puisque c'est la version néerlandaise qui est sortie ces jours-ci, quelques semaines avant la version française. Les dessins de Jean Torton sont évidemment superbes !
A part cela, la routine. Ce mardi, j'étais au vernissage de l'expo Schtroumpf au Centre Belge de la Bande Dessinée. Je vous recommande vivement sa visite, ça vaut le coup. J'ai eu le plaisir de discuter avec Madame Culliford, la veuve de Peyo, et Véronique Culliford, sa charmante fille. Pour ceux qui connaissent bien ma biographie, ils se rappelleront que j'ai habité pendant cinq ans l'ancien appartement de Peyo, situé avenue Coghen à Uccle. Son atelier était devenu ma chambre.
Jeudi passé j'étais à l'inauguration des studios DreamWall à Marcinelle, dans un bâtiment adossé aux éditions Dupuis. DreamWall est une joint-venture entre la RTBF et Dupuis, pour produire des dessins animés. Il y eu ensuite une petite réception pour les auteurs Dupuis où j'ai retrouvé des tas de copains. Ce ne serait pas étonnant que de nouveaux projets voient le jour …
A très bientôt,

Maingoval

1.4.08

François Maingoval nommé Ministre de la Culture



Hello …
J’ai été fort occupé ces derniers jours, et vous comprenez à présent pourquoi !
Je n’ai donc pas le temps d’écrire beaucoup, vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’agence Belga (certaines choses sont d’ailleurs un peu exagérées, mais bon …).
Il va de soi que, devoir de réserve oblige désormais, ceci est aussi mon dernier message sur ce blog. Je vous remercie tous d’être venus si nombreux me lire, et je vous dis : à bientôt peut-être …

***************************************************
Il aura donc fallu huit mois après les élections pour que le premier ministre Yves Leterme puisse enfin mettre sur pied un gouvernement définitif. Avec un oubli intolérable : il n’y avait pas de ministre fédéral de la culture ! Très vite les divers organismes représentant les artistes montèrent au créneau : cet oubli était inacceptable. Il était cependant très difficile de corriger le tir ! Rajouter un ministre aurait posé des tas de problèmes : parité linguiste oblige, nommer un ministre d’une communauté linguistique aurait obligé à en nommer un second de l’autre communauté. Sans compter le difficile équilibre des partis ! Avec un gouvernement composé de cinq partis, nommer un ministre d’un parti aurait provoqué des exigences des autres. C’est alors que l’homme providentiel est apparu : François Maingoval ! De père flamand et de mère francophone, né à Bruxelles, François Maingoval appartient donc aux trois régions ! Asexué linguistique car parfait trilingue (français, néerlandais, anglais), il n’appartient à aucune communauté linguistique. Affilié à aucun parti, il est donc aussi apolitique. Marié (à une femme elle aussi fille d’un flamand et d’une wallonne), père de deux enfants, ingénieur de l’école polytechnique de Louvain, maître en gestion fiscale de l’école de commerce de Solvay, docteur en philosophie et agrégé d’histoire, François Maingoval opta rapidement pour la voie artistique. Scénariste de renom, il travailla entre autres sur les scénarios des deux derniers Alix. Père d’Ada Enigma et de Barbara Wolf, il écrit aussi le détonnant Lovely Trouble et l’hilarant « Les Allumeuses », vendus à près de cent mille exemplaires. Ancien administrateur de l’ADABD (Association des Auteurs de Bandes Dessinées), il mena avec le regretté Yvan Delporte dans les années 2000 le combat contre la Loi sur le statut social des auteurs, qu’il parvint à faire amender en faveur des dessinateurs et scénaristes de BD.
François Maingoval a donc été choisi par Yves Leterme comme ministre fédéral de la culture belge. Ses premiers mots furent : « Je défendrai bec et ongle la culture et l’identité belge, qu’elle soit francophone, flamande ou issue de la communauté germanophone. » François Maingoval ajouta que lors des réunions de famille, les seules disputes qu’il y avait portaient sur le fait de savoir si c’était la bière flamande ou wallonne qui était la meilleure : si on ne parvenait jamais à s’accorder sur la question, tous étaient d’accord pour dire que de toute manière, c’était la bière belge la meilleure au monde !
Sur la photo, François Maingoval fête sa nomination en compagnie de Didier Reynders, vice-premier ministre belge et ministre des finances. (Yves Leterme étant absent car devant subir à nouveaux quelques examens médicaux) Une des ses premières mesures, dont il a parlé avec Didier Reynders qui lui a assuré de son plein accord, serait d’augmenter de un petit pourcent seulement les impôts, pourcent qui serait directement alloué à divers subsides en faveur des artistes. Une autre mesure qui a les faveurs du ministre des finances serait d’exempter d’impôts les artistes belges, à l’instar de ce qui se fait en Irlande, afin que nos auteurs restent en Belgique et ne partent pas à l’étranger, comme ils sont hélas nombreux à le faire.
François Maingoval prêtera serment devant le Roi cet après-midi, et prendra ses fonctions aussitôt après ! Gageons que le Royaume de Belgique tient là un très efficace ministre de la culture ! Nous lui souhaitons bonne chance !

24.3.08

Quelques nouvelles ...



Hello les amis … J'ai été fort silencieux depuis quelques jours. Cela s'explique par un travail intense (plein de choses à terminer avant quelques jours de vacances), et par des soirées fort occupées. Ainsi jeudi passé j'assistais à Marcinelle, aux Editions Dupuis, à l'enregistrement des émissions La Semaine Infernale et Le Jeu des Dictionnaires. Si la Semaine Infernale a déjà été diffusée samedi passé, vous pourrez écouter sur la Première le Jeu des Dictionnaires à partir du lundi 7 avril, tous les jours à 17H15. L'invité de l'émission était Charles Berbérian, Grand-Prix d'Angoulême 2008 ! Il y avait aussi Sergio Honorez, Frédéric Jannin, Gilles Dal, Raoul Reyers, Juan d'Oultremont, Jean-Jacques Jespers … et évidemment celle qui a fait fantasmer la moitié de la Belgique (l'autre moitié, ce sont les femmes belges), Virginie Svensson … (sur la photo, à mes côtés …)



Mardi passé j'étais invité à un spectacle de danse aux Brigittines … (une salle de spectacle dans une ancienne Chapelle, en plein dans les Marolles, à Bruxelles). C'était Quando l'uomo principale è una donna de Jan Fabre. Je ne suis pas fan de danse, je dois bien le dire, mais ici ça m'a épaté ! Surtout la deuxième partie, où la danseuse Sung-Im Her, complètement nue, mais sans être jamais vulgaire, danse sur la scène inondée d'huile qui devient une véritable patinoire. Cette fille a un talent fou, et la performance qu'elle a exécutée a fasciné et ravi le public, qui l'a applaudie comme rarement je l'ai entendu, avec plusieurs rappels. Si ce spectacle arrive chez vous, n'hésitez pas !

A part ça, vous êtes toujours plus nombreux à venir sur mon blog. Plus de mille visiteurs certains jours, ça m'épate !



A bientôt !

Maingoval

17.3.08

Festival de Moulins : Les Allumeuses meilleur album de l'année.

video

Chers amis,

Je devais en principe vous montrer aujourd'hui une photo de Carla Bruni nue que j'avais prise moi-même la semaine passée en me baladant à l'Elysée, mais en fait cela n'intéresse personne. J'ai plutôt mieux à raconter : je suis très heureux de vous annoncer que Les Allumeuses a reçu ce week-end le grand prix du meilleur album de l'année au festival de Moulins, un des dix plus grands festivals BD de France, et le douzième au niveau mondial. Vous trouverez ici un extrait du journal télévisé de France 3 qui l'annonce.

Bravo à Cha : elle a transcendé mon scénario et l'alchimie qui en a résulté est imparable ! Je rappelle que cet album est aussi nominé au festival Lire à Limoges qui se tient la semaine prochaine.


Maingoval

15.3.08

Lost in Japan épisode 2


Evidemment, après avoir pris la photo que je vous montrais vendredi, je ne fis plus que regarder en l'air, scrutant les fenêtres. Quelques heures plus tard, je pu observer ce que vous voyez ici.

La première photo, ce sont des geishas de dos. On distingue une troisième à droite, et en face, des hommes, des Japonais. Serais-je tombé sur une soirée d'hommes d'affaires riches qui se paient trois geishas pour les agrémenter de danses, cérémonies du thé, et autres raffineries dont elles sont capables ? En tout cas, je me planque derrière un arbre, un cerisier en fleur.



La deuxième et troisième photo nous montrent une Japonaise habillée d'un kimono qui vient parler à l'une des Geishas. Elle lui remet en fait un appareil photo. Si vous regardez bien, c'est en effet ce que la Geisha tient en main.


>
La quatrième est amusante : avec l'appareil photo remis par la dame en kimono, un des hommes se prend en photo avec la geisha, qu'il entoure d'un bras.
Sur la cinquième, la Geisha regarde la ou les photos qu'elle a prise.


Et la sixième sera la dernière : je me suis fait grillé ! Si vous regardez bien, vous verrez qu'un des hommes, à droite, m'a repéré, et la troisième Geisha me fait un signe de la main, l'air de me dire d'arrêter. Je n'insiste pas, et je m'en vais ! J'ai toute de même pris quelques photos assez fantastiques ...
Je vous rappelle qu'en cliquant sur chacune des photos, vous pouvez les avoir en plus grand format.
J'ai évidemment gardé cette habitude de regarder en l'air. Partout où je vais à présent, je regarde les fenêtres. C'est ainsi que je suis parvenu à photographier la semaine passée, en passant sous les fenêtres de l'Elysée, Carla Bruni nue ! (Vous me direz que ça, ce n'est pas une photo rare, mais ... elle est avec un homme qui ne ressemble pas à Sarkozy, et qui est nu lui aussi !!!).
Je vous montre tout ça demain.


Maingoval

14.3.08

Lost in Japan ...


J'ai donc passé trois semaines au Japon, en repérage comme on dit. J'y ai pris plus de 2.500 photos. Cette photo est assez inédite, je pense. Prise sans flash, à l'aide d'un zoom 320, en 1600 asa, et ensuite retravaillée en PhotoShop pour y augmenter la luminosité et y diminuer le contraste. He oui, c'est une Geisha, une vraie !!! Je me baladais un soir à Kyoto lorsque j'ai eu l'attention attirée, dans le quartier des Geishas, par cette fenêtre à peine illuminée. En une fraction de seconde, je sortais mon Canon EOS 400D 10 mexapixels, et je mitraillais la fenêtre, le plus discrètement possible. On peut me voir comme un paparazzi piétinant la vie privée des gens, ou comme un admirateur de la tradition japonaise en perdition, et donc plutôt comme un ethnologue ...

Ces photos vont me servir : je suis donc occupé d'écrire, comme je le disais hier, une histoire se déroulant au Japon, et destinée à Eric Gorski. Le pitch : un européen, injustement accusé du viol et de l'assassinat d'une Japonaise, est poursuivi par la police dans un pays dont il ne connaît pas la langue ni la culture. Le tout, sans papier et sans argent ...
Demain, je vous montrerai d'autres photos de geishas surprises dans leur intimité.

Maingoval

13.3.08

Souvenirs de la Foire du Livre 2008



Je vous l'avais dit, voici à nouveau des photos de la Foire du Livre de Bruxelles 2008 ... Vous avez été vraiment très nombreux à m'en envoyer, et encore, je ne mets pas tout !!! Merci à vous tous , cela fait plaisir. C'est la première fois en tout cas que je suis si souvent pris en photo. Il est vrai qu'avant, je dédicaçais avec des mecs comme dessinateurs ... La présence de la charmante jeune fille aux cheveux rose qui est à mes cotés m'enlève évidemment toutes mes illusions : la star, c'est elle, et je ne suis que son Pygmalion (si j'ose dire !) ...


La première photo m'a été envoyée par Miko, que l'on voit en vert pistache sur la photo. Comme elle le dit dans son mail : "Comme la poubelle de Gaston Lagaffe, avec du vert pistache et du rose framboise".



Les deux autres, c'est Carmen et Bruno qui me les ont envoyées.


Bon, et demain je vous parle de mon nouveau projet avec Eric Gorski !!! Il se passe au Japon, où je suis allé en repérage il y a quelques mois ... Je vous montrerai des photos totalement inédites ! Des geishas (des vraies) surprises par mon oeil aguerri ...

A demain !

Maingoval

12.3.08

La création d'une BD, épisode 3

J'ai eu pas mal de boulot ces derniers jours. Un nouveau projet, imprévu, dont je vous parlerai prochainement. J'ai donc été fort occupé, voilà pour expliquer mon retard …

Mais me revoilà donc …

Pour poursuivre ma manière d'écrire une bande dessinée, j'arrive à présent à deux éléments très importants pour moi. Le premier est le nom du personnage principal. En effet, une fois que j'ai son physique et son nom, le personnage commence littéralement à entrer en moi, à y prendre vie. Je ne peux pas écrire l'histoire d'un gars (ou d'une fille, ici), si je n'ai pas son nom !!! Ce serait comme raconter l'histoire d'un anonyme, de quelqu'un que je ne connais pas. Pas facile de raconter sa vie, dans ce cas ;-)

Alors, roulement de tambour : notre nouvelle héroïne s'appellera … vous étiez plus de 50% à l'avoir deviné : Justine !!!

Ce ne fut pas évident de trouver un nom. On a travaillé par liste. J'avais d'abord imaginé Valérie (dite Val), mais ça n'allait pas, et Cha trouvait que cela ne faisait pas vraiment ado, avec raison. Je lui ai envoyé une première liste :

"Pauline, Clara, Aude, Cécile, Cynthia, Blanche, Justine (peut-être pas mal, ça), Chloé, Louise, Yvonne". Cette liste, je l'ai faite avec l'aide de mes deux conseillers personnels sur cette série : ma fille et mon fils.

Par contre, lui disais-je, je veux ABSOLUMENT éviter les Jennifer, Lorie, Alizée, Brenda ...

Elle me répondit avec ses idées : "Y a aussi des Marion, Julie, Sarah, Audrey, Aurélie, Lisa, Laura...Justine je trouve ça pas mal aussi, et j'aime bien aussi Louise."

Je lui dit :"Julie c'est pas mal aussi. Sarah idem, mais j'aime un peu moins.Louise, j'adore, mais il y a déjà Mademoiselle Louise ..."

Bref, c'est Justine qui s'imposa assez naturellement !

Quant au nom de la série, j'avais pensé à "Street Girl", mais c'était une fausse bonne idée …
Finalement, on a fait très simple : le nom de la série, ce sera tout simplement … Justine aussi !!!
Et le titre du premier épisode … La fugue !

Avec cela, je suis parti pour commencer mon histoire …

Et vous en saurez plus très bientôt.

Demain, je vous montrerai encore quelques photos envoyées par nos lecteurs venus à la Foire du Livre (mais vous étiez des centaines, ou quoi ???). Et après-demain, je vous parlerai de mon tout nouveau projet !!!

A demain,

Maingoval.

10.3.08

Foire du Livre : nos lecteurs nous écrivent ...


... et nous envoient leurs photos et les scans de leur dédicace. Ici, c'est Vanessa, qui a étudié l'histoire du féminisme, et qui a demandé un dessin de Charlène brûlant non pas sa petite culotte, comme dans l'histoire, mais son soutien-gorge !!! Roh, on fera donc tout dessiner à Cha !!!



En dessous, une photo envoyée par Valentine (qu'on voyait déjà dans le précédent message).

















Message à Steve qui a mis un commentaire sur le blog : oui, elle est ravissante, oui, j'ai son adresse, mais non, tu ne l'auras pas !!!

Demain, je vous révélerai enfin le nom de la future nouvelle héroïne que Cha et moi-même vous préparons ... je peux déjà vous dire que ce ne sera pas une surprise ...

A demain, et merci à tous ceux qui nous écrivent !!!

Maingoval

8.3.08

De retour de la Foire du Livre ...

Hello ...
Une fois de plus vous avez été très nombreux (nombreuses, devrais-je dire) à venir nous dire bonjour. Beaucoup de filles, évidemment, et j'en suis parfaitement ravi. J'étais également très heureux de revoir Cha ... Et dédicacer à côté de Jean-Luc Fonck, c'est vraiment sympa ! Par contre je suis un peu déçu de l'organisation de la Foire du Livre. Plus de deux heures pour être servi à table ... De la bière servie dans des verres à cocktail ... La honte devant une Française !!! Et leur site foireux : il est indiqué que je dédicaçais jeudi, ce qui n'a jamais été prévu, quand au livre que j'étais censé dédicacer, si jeudi c'était bien Les Allumeuses, samedi c'était devenu les Allumettes ...
Bon, à part ça on s'est quand même bien amusés. Sauf que Cha n'est pas contente parce que j'ai de la peau de cadavres dans ma voiture, et en fait, réflexion faite, elle a raison !!! Je ne le ferai plus !
Allez, je vous laisse.
A demain.

Maingoval

7.3.08

Samedi 8 mars : dédicace à la Foire du Livre de Bruxelles


Le samedi après-midi est un moment d'affluence à la Foire du Livre de Bruxelles. C'est évidemment à ce moment-là que les éditeurs invitent leurs vedettes à dédicacer. Ce samedi 8 mars, de 15H00 à, 17H00, sur le stand de Casterman, c'est le chanteur et humoriste Jean-Luc Fonck (de Stellla) que vous retrouverez, ainsi que Cha et Maingoval, les talentueux auteurs des Allumeuses, véritables phénomènes de la BD ado. Il y aura en principe une distribution du CD "bande originale" des Allumeuses à toute personne venant faire dédicacer son livre. Affluence et bousculades garanties ... qu'on se le dise.
(communiqué de presse).
A demain donc, les amis !
Maingoval

5.3.08

La couverture d'Alexandre le Grand


Et voici en avant-première le projet de couverture de mon prochain album, Alexandre le Grand, dans la collection Alix raconte, qui devrait sortir en avril 2008. Superbe couverture, n'est-il pas ?
A demain,
Maingoval

3.3.08

Hergé : 25 ans déjà

C'était exactement il y a vingt-cinq ans : j'apprenais, stupéfié, la mort d'Hergé. Hergé que j'avais rencontré à trois reprises, la dernière remontant quelques mois à peine avant son décès. C'était à l'occasion de la venue de Tchang en Belgique. Je possède d'ailleurs deux albums très rares : la première édition couleur du Lotus Bleu et l'édition originale de Tintin au Tibet, dédicacés à mon nom par Hergé et Tchang eux-mêmes. Je possède également une dizaine de cartes de voeux envoyées par Hergé : je lui envoyais mes voeux chaque année, et il avait la gentillesse de me répondre à chaque fois.

Je me souviens de ce jour comme si c'était hier. J'étais abasourdi, j'avais l'impression de perdre quelqu'un qui m'était cher. Aujourd'hui, c'est à peine si cet anniversaire est commémoré ... c'est triste. Hergé est-il occupé à mourir une seconde fois ?

Cela me fait penser à un article publié le 01/01/2004 sur le site Auracan, toujours bien informé, et que je vous invite à visiter là : http://www.auracan.com/Indiscretions/2004/20040401.html

Il y a entre autres une petite vidéo que je vous reproduis ci-dessous. C'était bien avant que je reprenne le scénario du tome 25 d'Alix ... Finalement, c'était presque prémonitoire ...


video

Demain, pas de nouveaux messages sur mon blog : je serai au vernissage de la Foire du Livre de Bruxelles.

A bientôt,

Maingoval

2.3.08

Encore une page de Cléopâtre


Allez, vu vos gentilles appréciations, encore une page.

Note pour Marc : ce n'est pas un "vrai" Alix, c'est un "Alix raconte", où Alix intervient puisqu'il est contemporain de César et Cléopâtre, mais ce n'est pas lui le "héros".

A demain.

Maingoval

Alix raconte : Cléopâtre


Dans la nouvelle collection au titre provisoire "Alix raconte", Cléopâtre sortira en août 2008. Voici en avant-première la planche 21, où Alix, ami de César et de Cléopâtre comme tous ses fidèles lecteurs le savent, rencontre Cléopâtre ...
Le dessin d'Eric Leenaerts est parfait. Il est parvenu à recréer un style "à la Martin" très proche de l'original.
Bonne découverte ...
A demain,
Maingoval

1.3.08

Réimpression de C'était à Khorsabad




Casterman vient de m'informer que le vingt-cinquième tome d'Alix, C'était à Khorsabad était épuisé, et allait être réimprimé. En réalité, il s'agit d'ailleurs plus d'une réédition que d'une réimpression. En effet, je vais en profiter pour modifier quelques dialogues.

Tant que je suis à parler de ma coopération sur les séries de Jacques Martin, la sortie d'Alexandre le Grand est confirmée pour avril. Je remets les textes définitifs ce lundi. Par contre la sortie de Cléopâtre, dont je vous mettrai en ligne une ou deux pages très bientôt, est postposée au mois d'Août. En effet, les couleurs ne sont pas terminées. Cet album sortira en même temps que Néron.



A bientôt,



Maingoval

29.2.08

Une interview de Cha dans Le Soir


Eh bien, personne ne vote pour le prénom de ma nouvelle héroïne ? Je garde donc encore un peu le suspens, et en attendant le troisième épisode de La créatioin d'une BD, voici une petite interview bien sympa parue dans le journal Le Soir de ce jour (Le Soir est le premier quotidien francophone belge). C'est là : http://www.lesoir.be/culture/livres/la-griffe-punk-de-kstr-2008-02-29-581047.shtml
Merci monsieur Daniel Couvreur.
Maingoval
(PS : ci-contre, la planche 67 des Allumeuses, qui est parait-il toujours disponible dans toutes les bonnes librairies. Mais dépêchez-vous si vous ne l'avez pas encore, il est presque épuisé.)

28.2.08

La création d'une BD, épisode 2

Je vous ai un peu menti hier … en effet, je ne vais pas encore vous révéler le nom de l'héroïne cette fois-ci … Hé hé hé … Mais voici déjà à quoi elle va ressembler !

Je vous donnais hier le "pitch". Au fur et à mesure des discussions avec Cha, j'affine mon histoire. Le fait d'avoir un dessin, et bientôt un prénom, me facilite la tâche. En effet, on arrive dans le concret, le personnage prend vie peu à peu. Je me nourris toujours des dessins et croquis préparatoires des dessinateurs. Je leur envoie du texte, ils m'envoient la vision qu'ils en ont, et divers aller/retour me permettent de commencer à bien sentir mes personnages, et leurs caractères viennent tout seul. Je lance ensuite une situation, et les personnages prennent vie, leurs réactions coulent presque de source … l'histoire se crée comme par magie.

Je suis à présent en mesure d'envoyer à Cha un texte d'une demi-page, qui se situe entre le pitch et le synopsis (le synopsis est en quelque sorte le résumé de l'histoire).

Je lui envoie donc ce nouveau texte, toujours aussi "informel", sans prétention autre que de voir si on est bien sur la même longueur d'onde :

Alors j'aurai trois personnages vraiment principaux. L'héroïne, tout d'abord, dont j'ai pas encore le nom. Elle aura 14/15 ans, elle sera donc en fugue. Là elle va rencontrer une copine, une vraie clocharde, un peu plus jeune qu'elle peut-être, qui elle est à la rue parce que ses parents y sont : au début elle ne comprendra pas pourquoi une fille de riche se retrouve à la rue alors qu'elle-même rêve d'un chez-soi bien au chaud, avec un lit bien confortable. Ce sera en peu la guerre entre elles, mais elles finiront copines. La troisième, c'est Noémie, la meilleure amie de notre héroïne, qui elle n'oserait jamais quitter ses parents et fuguer, mais envie tout de même sa copine pour sa "liberté". A l'occasion, elles se reverront et Noémie pourra donner un coup de main. Il y aura aussi deux mecs, un clochard qui tombera amoureux de notre héroïne, et un autre aussi qui est resté chez ses parents ... je dois peaufiner tout cela en prévoyant déjà le besoin de l'un ou l'autre personnage pour mes "rebondissements". Je veux une belle "mécanique" où tout va s'enchaîner sans temps mort et où le lecteur ne voudra pas décrocher dès qu'il aura commencé. Bien entendu, tout cela dans le même esprit que les Allumeuses, politiquement incorrect (ni plus ni moins), et avec de l'humour (je vais essayer en tout cas).

Trouver un nom, surtout pour l'héroïne, n'est pas chose facile. Il faut quelque chose d'accrocheur, de sympa, pas trop démodé mais pas trop à la mode non plus, car la mode ça passe … Et un nom que nous aimerons bien tous les deux.

Un nom que je vous dévoilerai, c'est promis, la prochaine fois. En attendant, je vous propose un nouveau petit sondage, sur base de mes échanges de mail avec Cha.

Quel prénom donner à l'héroïne dessinée ici : Julie, Justine, Louise ou Sarah ?

A bientôt,

Maingoval

27.2.08

La création d'une BD - épisode 1


Comme je vous l'avais annoncé, et ainsi que vous le demandez si j'en crois le petit sondage qui a eu lieu ici, je vais donc vous expliquer ici quelle est ma "méthode" pour créer, à partir d'un rien, une bande dessinée. J'insiste bien ici qu'il s'agit de ma manière de travailler. Je n'ai absolument pas la prétention d'en faire une généralité. A vrai dire j'ignore si mes collègues agissent comme moi, et je pense même que malgré quelques points communs, chacun travaille en fait de manière différente, ce qui ajoute à la richesse de ce métier d'auteur de bandes dessinées.

Pour moi, à quelques exceptions près, le point de départ de chaque projet est le désir de travailler avec quelqu'un. N'étant pas à mon grand regret dessinateur, j'ai besoin d'un coéquipier pour réaliser une bande dessinée.

J'ai choisi de vous présenter ici le déroulement d'un vrai projet que je mène actuellement : je ne sais donc pas à l'heure actuelle s'il sera vraiment édité un jour …

Tout commence donc par mon envie de retravailler avec Cha. Nous avons fait un premier album ensemble, Les Allumeuses, qui a eu un excellent accueil aussi bien critique que venant de nos lecteurs. Mais le plus important est le plaisir que j'ai eu à travailler avec elle. Le mot plaisir est un mot important, il reviendra souvent par la suite, et c'est mon principal leitmotiv pour pouvoir écrire un bon scénario.

Je lui ai donc proposé de rebosser ensemble peu après la sortie des Allumeuses. Après quelques discussions, je lui ai envoyé ce petit mail, genre de pitch de l'histoire : "Une jeune ado, mal dans sa peau, en dispute permanente avec ses parents d'un milieu très aisé, fait une fugue ... et se retrouve évidemment dans des tas d'embrouilles. Elle doit survivre dans la rue, sans se faire pincer par les flics, ses parents la recherchent bien entendu. Je veux jouer sur un double suspens : les lecteurs jeunes vont s'identifier avec la jeune fille, et espérer qu'elle ne se fasse jamais reprendre, les plus âgés vont trembler pour elle et espérer que ses parents la retrouvent. Le tout, évidemment, avec le même genre d'humour que les Allumeuses (un gag au moins par page)."

Comme ça l'a branché, j'ai donc commencé à cogiter une histoire sur ce thème. Le dessin que vous voyez ici est le premier que m'a proposé Cha pour l'héroïne, qui n'avait pas encore de nom. Je pensais que le physique ne correspondait pas trop à l'héroïne, mais pouvait convenir parfaitement à un des personnages secondaires. Voici ce que je lui écrivais : " Pas mal, mais elle fait peut-être un peu trop candide, non ? Je la voyais plus "méchante". Mais peut-être que celle-ci pourrait convenir pour Chloé ?"

Dans le prochain message, vous découvrirez un peu plus l'histoire, et vous aurez le dessin de l'héroïne … et son nom, qui sera aussi le nom de la série …

Maingoval

24.2.08

Le blog de Manuel F. Picaud






















Manuel F. Picaud, ancien financier de haut-vol, aurait pu continuer à amasser des fortunes en salle de marché.

Mais sa passion, c'était la BD. Il s'est retiré, fortune faite, du stress et des aléas de la bourse, pour parler de sa passion. Son blog, loin d'être un blog amateur de plus, s'est rapidement mué en site d'informations très professionnel ... Repéré par Brieg F. Haslé, le rédacteur en chef adjoint d'Auracan, il fait désormais partie de l'équipe de ce magazine mythique (créé dès 1990 dans sa version papier).

Il continue néanmoins d'écrire dans son blog plusieurs fois par jour. Avant-hier, il me faisait l'honneur de citer mon blog. Hier, il donnait écho au malaise qui sévit actuellement à propos de la politique éditoriale de Casterman à propos des séries de Jacques Martin. Ses propos très justes et recoupés à diverses sources (le propre d'un journalisme professionnel, évidemment), font honneur à la réputation de sérieux de son blog. Je ne peux que vous recommander sa lecture très régulière.

Je me rends compte que je n'ai pas parlé de ma soirée de mercredi passé au vernissage de l'expo Spirou au CBBD. Que dire sinon que c'était très chouette ! Pas mal de monde, évidemment. Avec après un petit resto bien sympa (et bien belge) avec quelques auteurs Dupuis, dont mon excellent ami Olivier Saive et sa charmante épouse, Christian Darasse, Marc Hardy, André Geerts, sans compter Marc Delaf et Maryse Dubuc (Les Nombrils), qui avaient une fois de plus fait le déplacement du Québec spécialement pour cela !!! Ils viennent d'ailleurs manger ce soir chez moi (je commence à me demander s'ils font chaque fois l'aller/retour avec Montréal, quand même ...).

Il y avait aussi la charmante Sophie Dumont, l'attachée de presse de Dupuis. Faudra que je vous raconte un jour ... c'est en effet la première personne qui m'a refusé un projet BD! C'était il y a plus de 20 ans, et elle travaillait à l'époque pour le journal Tintin. J'ai revu dernièrement le projet que je lui avais proposé. Mon Dieu ! Je ne la remercierai jamais assez de l'avoir refusé ... J'en aurais gardé une honte éternelle. Je lui dois un verre (au moins) un de ces jours !

Allez, je vous laisse, faut que je prépare à manger pour mes Québécois ...

Maingoval

19.2.08

Les pages que vous ne verrez jamais (3)


Vu la demande générale, je n'ai plus qu'à m'incliner ! Voici donc la planche 3 de Borderline. Ceci dit, c'est la dernière en ma possession ... Si vous en voulez plus, il faudra le demander à Franckie Alarcon ...
Demain, je serai au vernissage de l'expo Spirou. Je vais sans doute rentrer tard, et il n'y aura donc pas de mise à jour de mon blog. Que mes milliers de fans se rassurent ! Dès jeudi je vous raconterai tout cela en détail, avec des photos.

A jeudi,
Maingoval.

18.2.08

Les pages que vous ne verrez jamais (2)


A la demande générale, voici donc la planche 2 de Borderline. J'attends évidemment vos commentaires.
Si vous êtes plus de cinquante à me la demander, demain je publie la planche trois !!!
A demain,
Maingoval

17.2.08

Les pages que vous ne verrez jamais ...


Il y a plein de projets de bandes dessinées qui ne voient jamais le jour ... Pour plusieurs raisons : on peut ne pas trouver d'éditeurs intéressés, les auteurs peuvent eux-même arrêter un projet en cours de route, ou l'un des deux auteurs est accaparé par un autre projet, parfois ce sont des circonstances tragiques qui stoppent net un traavil commencé ...

La planche que je vous montre ici est la première d'un projet appelé Borderline. Dessinée par Franckie Alarcon, dans la lignée de Lovely Trouble, le projet a tout simplement été arrêté après trois planches. Franckie m'avait demandé une histoire sur un thème bien précis. Mais j'en avais une autre vision que lui ... Du coup, il ne retrouvait pas son histoire, et ça ne collait pas. On a donc arrêté. Je sais par expérience que si le dessinateur ne "sent" pas l'histoire qu'il dessine, cela ne donnera pas un bon résultat. Franckie s'est alors lancé dans un autre projet, la vie de Tabarly, qui sortira bientôt. A présent nous allons probablement retravailler ensemble. Je bosse sur une nouvelle histoire. Franckie me laisse champ libre. Tout ce qu'il me demande, c'est "Après sur le thème je n'ai pas d'idées, mais tant que je peux dessiner des jeunes filles, moi ça me va ..." Message reçu 5/5 Franckie : je te prépare une histoire bien trash, politiquement incorrecte, évidemment, et pleine de rebondissement !

Dites, si vous voulez voir la planche 2 de Borderline, il n'y a qu'à demander ...

Maingoval

PS : je ne suis pas responsable la faute d'orthographe de la planche 1 : Franckie n'est tout simplement pas capable de recopier un texte sans se tromper !!!

15.2.08

Expo Dupuy - Berberian et J.C Denis



Hier soir, j'étais au vernissage de l'expo Dupuy - Berberian et J.C Denis à la librairie Brusel.


Il y a de très belles planches exposées, je vous conseille vivement de passer la voir.

C'était sympa de retrouver quelques amis (et de s'en faire de nouveaux) : j'ai pu discuter avec Jean-Luc Cornette, Karo, Christian Darasse, Rudi Miel, Christian Durieux, ... Marc Delaf et Maryse Dubuc, les auteurs des Nombrils, avaient fait le déplacement depuis le Québec (m'a-t-on dit) rien que pour venir à ce vernissage.



Thierry Tinlot avait ramené ses copains de la Ligue d'Impro, dont Gudule, qu'on a pu voir jouer dans les deux saisons du feuilleton "Septième Ciel".
Après le vernissage, j'ai complètement oublié que c'était la Saint-Valentin, et au lieu de rentrer à la maison, je suis allé au restaurant avec Cornette, Darasse, Delaf, Dubuc et Nicolas Anspach qui ne rate jamais une occasion d'essayer de glaner quelques potins pour son site ...

Chouette soirée ! On remet ça au prochain vernissage, mercredi prochain au CBBD pour l'expo sur le journal Spirou, je vous raconterai évidemment !


A demain,


Maingoval



13.2.08

Encore une page de Corpus Christi !


Vous avez été tellement nombreux à me le demander, que je ne résiste pas : voici encore une page de Corpus Christi, pour être précis, le crayonné de la planche 21. N'oubliez pas que si vous voulez voir toutes les images publiées ici en grand format, il suffit de cliquer dessus.
Sinon il y a tous les jours de plus en plus de visiteurs que je n'en reviens pas moi-même. Si la majorité d'entre vous provient de France et de Belgique, je vois des visiteurs de 17 pays différents !!! Si je me doute que le visiteur unique d'Indonésie , des Philippines ou d'Inde est arrivé ici par hasard et n'y reviendra plus, j'aimerais bien savoir qui sont les deux habitants de Suède, les trois de Pologne, les deux du Brésil et ... les quinze des Etats-Unis qui viennent tous les jours lire ce blog !!! Sans compter les 22 lecteurs d'Etterbeek (je vous connais ?) et les 18 de Lyon !
N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire !
A demain !
Maingoval

12.2.08

Corpus Christi


C'est mon dernier projet en date : Corpus Christi. Je viens d'envoyer le dossier à quelques éditeurs, triés sur le volet. Au dessin, Eric Albert, professeur à l'atelier BD. Le début de l'histoire se passe à Pétra.
Deux archéologues découvrent par hasard un trésor inestimable ...
Je n'en dis pas plus pour l'instant.
Je vous dévoilerai d'autres pages d'ici quelques jours.
Maingoval.

11.2.08

J'ai fini le scénario de Néron !


Et voilà, je viens de terminer ce soir le scénario de Néron, le troisième tome de la nouvelle collection Alix raconte. Les deux premiers vont sortir en avril : Alexandre le Grand avec Jean Torton et Cléopâtre avec Eric Leenaerts. Néron est prévu, je pense, pour la rentrée.
Le dessin que vous voyez est la couverture de Néron. Pas mal, non ?
Ensuite, je vais sans doute continuer le scénario que j'avais entamé (et en fait presque fini) pour Orion, intitulé Le Roi des rois. Reste le problème du dessinateur : puisque Christophe Simon, avec qui j'avais commencé cette histoire, souhaite à présent se consacrer à Alix en alternance avec un autre projet plus personnel, il faut en trouver un autre. Casterman a des idées ... et moi aussi. Je vous tiendrai bien entendu informé.
A demain !
Maingoval

Plusieurs centaines de visiteurs !


A peine une semaine après avoir été lancés, les Carnets de Maingoval s'avèrent un véritable succès. Vous êtes en effet plusieurs centaines à vous être déjà connectés sur ce blog.


Le bouche à oreille fonctionne bien !


Merci à tous de venir si nombreux.

Beaucoup d'entre vous me demandent d'expliquer comment on écrit un scénario. Je pense que ce sera en effet l'objet de plusieurs de mes prochains messages. Rendez-vous ici très bientôt !


Maingoval.

10.2.08

Encore une photo d'Angoulême !


Et c'est Cédric Cochart qui nous l'envoie !

Un tout grand merci, Cédric.

N'hésitez pas à m'envoyer vos photos. Avec votre autorisation bien entendu, elles seront publiées dans mes carnets ... ou peut-être même sur mon site, qui, me dit-on, devrait enfin s'ouvrir d'un jour à l'autre.

Maingoval.

9.2.08

Dedicace à la Foire du Livre de Bruxelles


Cha et moi dédicacerons Les Allumeuses à la Foire du Livre de Bruxelles, qui se tiendra dans le lieu magique de Tour & Taxis , le samedi 8 mars de 15H00 à 17H00 ...




Qu'on se le dise !


Maingoval

3.2.08

Cha filmée par VSD

L'équipe de VSD était à Angoulême et a réalisé une petite vidéo sur Cha.
(Si vous regardez bien, vous m'apercevrez quelques instants furtifs ...)

Cliquez deux fois sur la flèche blanche pour visionner la vidéo.




Sympa non ?

Maingoval

2.2.08

Angoulême 2008 (partie 1)


J'étais donc à Angoulême le week-end passé. J'ai dédicacé les quatre jours avec ma complice Cha notre dernier album Les Allumeuses, et on peut dire que ce fut un réel succès. Les ventes furent telles qu'on a du réapprovisionner deux fois le stock.
Ce qui est gai dans ce genre de manifestations, c'est de rencontrer et discuter aves ses lecteurs. Samedi, nous avons rencontré Amélie. C'est elle qui a pris la photo qui se trouve ci-dessus (et c'est elle avec le chapeau de Spirou sur la photo du dessous). Elle est fan de Bowie, tout comme moi ! Et elle a adoré l'album ... en tout cas c'est ce qu'elle a dit. Merci Améliiiie !
Maingoval










1.2.08

Les voeux de Christophe Simon


Ce matin j'ai reçu les voeux de Christophe Simon, le desssinateur d'Alix. (hé oui, juste un jour en retard, mail il est pardonné). Il répondait aux miens. Tiens, comme c'est bizarre, c'est la même carte que Jacques Martin m'a envoyée ... ;-)
Cela me rappelle ma collaboration avec Alix, qui me semble déjà tellement lointaine à présent. Que de bons souvenirs en tout cas, car travailler avec Christophe était un vrai plaisir. C'est un garçon charmant et plein de talents. Je suis sûr qu'avec lui, la destinée graphique d'Alix est en de bonnes mains.
A bientôt, Christophe !
Maingoval

31.1.08

Les Allumeuses nominées au Festival Lire à Limoges

Superbe nouvelle ce soir !

On vient de m'annoncer que les Allumeuses étaient nominées pour le prix du Festival "Lire à Limoges" (deuxième salon littéraire après Paris me dit-on).

Le prix exact est "Prix L Bande Dessinée de la ville de Limoges" (enfin je crois)

A noter que ces gens ont très bon goût : j'ai déjà été nominé avec Franckie Alarcon pour ce prix en 2006 avec Lovely Trouble, et non seulement nominé, mais nous l'avons eu :

http://www.prix-litteraires.net/prix/804,prix-l-bande-dessinee.html

Et c'est pas un bête gadget qu'on reçoit, mais un beau petit chèque du Trésor Public. Je suis content !!!
Et bravo à ma complice Cha !
Maingoval

Premier message

Bonjour à tous,

En attendant que mon site "non officiel" soit enfin ouvert, j'ai décidé de faire moi aussi mon petit blog! Mais comme je suis prétentieux, je ne vais pas l'appeler "Le blog de Maingoval", mais "Les Carnets de Maingoval" ! C'est beaucoup plus chic quand même !

A bientôt !

Maingoval.