1.4.08

François Maingoval nommé Ministre de la Culture



Hello …
J’ai été fort occupé ces derniers jours, et vous comprenez à présent pourquoi !
Je n’ai donc pas le temps d’écrire beaucoup, vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’agence Belga (certaines choses sont d’ailleurs un peu exagérées, mais bon …).
Il va de soi que, devoir de réserve oblige désormais, ceci est aussi mon dernier message sur ce blog. Je vous remercie tous d’être venus si nombreux me lire, et je vous dis : à bientôt peut-être …

***************************************************
Il aura donc fallu huit mois après les élections pour que le premier ministre Yves Leterme puisse enfin mettre sur pied un gouvernement définitif. Avec un oubli intolérable : il n’y avait pas de ministre fédéral de la culture ! Très vite les divers organismes représentant les artistes montèrent au créneau : cet oubli était inacceptable. Il était cependant très difficile de corriger le tir ! Rajouter un ministre aurait posé des tas de problèmes : parité linguiste oblige, nommer un ministre d’une communauté linguistique aurait obligé à en nommer un second de l’autre communauté. Sans compter le difficile équilibre des partis ! Avec un gouvernement composé de cinq partis, nommer un ministre d’un parti aurait provoqué des exigences des autres. C’est alors que l’homme providentiel est apparu : François Maingoval ! De père flamand et de mère francophone, né à Bruxelles, François Maingoval appartient donc aux trois régions ! Asexué linguistique car parfait trilingue (français, néerlandais, anglais), il n’appartient à aucune communauté linguistique. Affilié à aucun parti, il est donc aussi apolitique. Marié (à une femme elle aussi fille d’un flamand et d’une wallonne), père de deux enfants, ingénieur de l’école polytechnique de Louvain, maître en gestion fiscale de l’école de commerce de Solvay, docteur en philosophie et agrégé d’histoire, François Maingoval opta rapidement pour la voie artistique. Scénariste de renom, il travailla entre autres sur les scénarios des deux derniers Alix. Père d’Ada Enigma et de Barbara Wolf, il écrit aussi le détonnant Lovely Trouble et l’hilarant « Les Allumeuses », vendus à près de cent mille exemplaires. Ancien administrateur de l’ADABD (Association des Auteurs de Bandes Dessinées), il mena avec le regretté Yvan Delporte dans les années 2000 le combat contre la Loi sur le statut social des auteurs, qu’il parvint à faire amender en faveur des dessinateurs et scénaristes de BD.
François Maingoval a donc été choisi par Yves Leterme comme ministre fédéral de la culture belge. Ses premiers mots furent : « Je défendrai bec et ongle la culture et l’identité belge, qu’elle soit francophone, flamande ou issue de la communauté germanophone. » François Maingoval ajouta que lors des réunions de famille, les seules disputes qu’il y avait portaient sur le fait de savoir si c’était la bière flamande ou wallonne qui était la meilleure : si on ne parvenait jamais à s’accorder sur la question, tous étaient d’accord pour dire que de toute manière, c’était la bière belge la meilleure au monde !
Sur la photo, François Maingoval fête sa nomination en compagnie de Didier Reynders, vice-premier ministre belge et ministre des finances. (Yves Leterme étant absent car devant subir à nouveaux quelques examens médicaux) Une des ses premières mesures, dont il a parlé avec Didier Reynders qui lui a assuré de son plein accord, serait d’augmenter de un petit pourcent seulement les impôts, pourcent qui serait directement alloué à divers subsides en faveur des artistes. Une autre mesure qui a les faveurs du ministre des finances serait d’exempter d’impôts les artistes belges, à l’instar de ce qui se fait en Irlande, afin que nos auteurs restent en Belgique et ne partent pas à l’étranger, comme ils sont hélas nombreux à le faire.
François Maingoval prêtera serment devant le Roi cet après-midi, et prendra ses fonctions aussitôt après ! Gageons que le Royaume de Belgique tient là un très efficace ministre de la culture ! Nous lui souhaitons bonne chance !

5 commentaires:

Brieg F. Haslé a dit…

joyeux 1er avril !

Manuel - BD75011 a dit…

Toutes mes félicitations sacré farceur ! tu aurais pu lancer aussi une collection de cuisine "les recettes d'Alix" !
belle bio en tous les cas :-)
amicalement, Manuel

Treblig a dit…

C'est effectivement toujours en avril qu'on apprend des nouvelles sensationnelles.

Vivement une rencontre au sommet avec son homologue française MME ALBANEL "pour un tour d'horizon large et fructueux" selon le langage diplomatique.

Je verrai bien une certaine Cha nommée "secrétaire d'état à la bande dessinée".

Pierre-Paul a dit…

je découvre ton blog... Bonne continuation ;-) PP

Franckie a dit…

Et bien c'est mort par ici ? depuis que tu es ministre tu n'as plus le temps pour une petit note ?