28.2.08

La création d'une BD, épisode 2

Je vous ai un peu menti hier … en effet, je ne vais pas encore vous révéler le nom de l'héroïne cette fois-ci … Hé hé hé … Mais voici déjà à quoi elle va ressembler !

Je vous donnais hier le "pitch". Au fur et à mesure des discussions avec Cha, j'affine mon histoire. Le fait d'avoir un dessin, et bientôt un prénom, me facilite la tâche. En effet, on arrive dans le concret, le personnage prend vie peu à peu. Je me nourris toujours des dessins et croquis préparatoires des dessinateurs. Je leur envoie du texte, ils m'envoient la vision qu'ils en ont, et divers aller/retour me permettent de commencer à bien sentir mes personnages, et leurs caractères viennent tout seul. Je lance ensuite une situation, et les personnages prennent vie, leurs réactions coulent presque de source … l'histoire se crée comme par magie.

Je suis à présent en mesure d'envoyer à Cha un texte d'une demi-page, qui se situe entre le pitch et le synopsis (le synopsis est en quelque sorte le résumé de l'histoire).

Je lui envoie donc ce nouveau texte, toujours aussi "informel", sans prétention autre que de voir si on est bien sur la même longueur d'onde :

Alors j'aurai trois personnages vraiment principaux. L'héroïne, tout d'abord, dont j'ai pas encore le nom. Elle aura 14/15 ans, elle sera donc en fugue. Là elle va rencontrer une copine, une vraie clocharde, un peu plus jeune qu'elle peut-être, qui elle est à la rue parce que ses parents y sont : au début elle ne comprendra pas pourquoi une fille de riche se retrouve à la rue alors qu'elle-même rêve d'un chez-soi bien au chaud, avec un lit bien confortable. Ce sera en peu la guerre entre elles, mais elles finiront copines. La troisième, c'est Noémie, la meilleure amie de notre héroïne, qui elle n'oserait jamais quitter ses parents et fuguer, mais envie tout de même sa copine pour sa "liberté". A l'occasion, elles se reverront et Noémie pourra donner un coup de main. Il y aura aussi deux mecs, un clochard qui tombera amoureux de notre héroïne, et un autre aussi qui est resté chez ses parents ... je dois peaufiner tout cela en prévoyant déjà le besoin de l'un ou l'autre personnage pour mes "rebondissements". Je veux une belle "mécanique" où tout va s'enchaîner sans temps mort et où le lecteur ne voudra pas décrocher dès qu'il aura commencé. Bien entendu, tout cela dans le même esprit que les Allumeuses, politiquement incorrect (ni plus ni moins), et avec de l'humour (je vais essayer en tout cas).

Trouver un nom, surtout pour l'héroïne, n'est pas chose facile. Il faut quelque chose d'accrocheur, de sympa, pas trop démodé mais pas trop à la mode non plus, car la mode ça passe … Et un nom que nous aimerons bien tous les deux.

Un nom que je vous dévoilerai, c'est promis, la prochaine fois. En attendant, je vous propose un nouveau petit sondage, sur base de mes échanges de mail avec Cha.

Quel prénom donner à l'héroïne dessinée ici : Julie, Justine, Louise ou Sarah ?

A bientôt,

Maingoval

3 commentaires:

Brieg F. Haslé a dit…

Justine ou Sarah : sex et chic !...

Franckie a dit…

Louise !!!

amandine a dit…

ben perso, justine je trouve ça pile poil... Sarah, je ne peux pas m'empécher de penser à princesse sarah, je sais c'est con mais bon...ça peut-être un clin d'oeil marrant de la petite fille bourgeoise qui se retrouve à la rue...julie et louise c'est plus fade. Bref, bon courage pour la suite, vous faites du super taf!